Des sous-officiers nantais sur le pas de tir d’Ancenis

(Debout à gauche) Georges Hubert et les réservistes avec Yves Cottineau (3e à droite, debout), le président des Arquebusiers.(Debout à gauche) Georges Hubert et les réservistes avec Yves Cottineau (3e à droite, debout), le président des Arquebusiers. | Ouest-France

 

Le président des Arquebusiers du pays d’Ancenis, Yves Cottineau, a accueilli une quinzaine de sous-officiers de réserve de l’association des Sous-officiers de Nantes Loire-Atlantique, la semaine dernière, au stand de l’Aubinière.

« Nous sommes ici pour nous entraîner au tir au pistolet automatique à 25 m et au tir au fusil à 200 m », indique l’adjudant-chef Georges Hubert, son président, qui, après ces tirs, a entraîné ce groupe pour un cross de 8 km sur les routes anceniennes. Le programme du lendemain ? Un lancer de grenades, une course d’orientation et un tour à la piscine.Quel est le but de ces entraînements ? « Normalement, trois équipes de trois sous-officiers devraient être engagées du 26 juin au 2 juillet 2017, à Koolova en Finlande, pour participer à la compétition militaire et sportive de la Confédération interalliés des sous-officiers de réserve (Cisor). Là-bas, le tir compte énormément dans le résultat final et nous tirons avec les armes du pays organisateur pendant la compétition. Course d’orientation, parcours du combattant et natation sont au programme », a conclu l’adjudant-chef.

 

Source (Ouest-France)